Le blog pour faire des choix éclairés pour ses études supérieures

Actu/conseils, Vocation santé

Quelles spécialités choisir en Terminale pour réussir en PASS ?

choix des spécialités en terminale

L’envie de vous diriger vers des études de santé vous tenaille ? Mais le choix des spécialités en terminale vous interroge… Voici quelques pistes pour y voir plus clair.

Pas évident, au lycée, de conjuguer ses rêves et ses talents et d’assumer des choix d’orientation pour son avenir. En l’occurrence quelles spécialités choisir en Terminale pour maximiser ses chances de rentrer mais surtout de réussir en PASS  (Parcours Accès Santé Spécifique), la première année post-bac qui prépare les étudiant.es aux examens d’admission des filières santé MMOP (Médecine, Maïeutique, Ondotologie, Pharmacie) ?

Maths/physique-chimie : la formule magique ?

Entre mathématiques, physique et SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), le cœur des lycéennes et lycéens peut balancer au moment d’abandonner une spécialité. Laquelle leur sera la moins favorable au moment de postuler en PASS sur Parcoursup ? Certains enseignant.es de lycée ont tendance à conseiller à leurs élèves d’abandonner la SVT. Mais les choses ne sont peut-être pas si simples. Une certitude néanmoins : difficile de faire l’économie des matières scientifiques.

 La formation scientifique au lycée est indispensable, pour le PASS comme pour les LAS car les formations de santé sont des formations scientifiques qui s’appuient sur des connaissances et des modes de raisonnements pratiqués au sein des spécialités de SVT, Physique/chimie ou mathématiques. Un lycéen peut avoir 19 de moyenne sans avoir conservé de disciplines scientifiques, il lui sera néanmoins compliqué de réussir en PASS en un an. 

Isabelle Demachy vice présidente formation, innovation pédagogique et vie étudiante à l’université Paris-Saclay.

Et plutôt que de miser tout sur les matières « royales », mieux vaut regarder là où on se sent à l’aise et prêt à persévérer pour devenir encore plus à l’aise.

 Mieux vaut opter pour le couple physique-chimie/ SVT et maths complémentaires pour un 14 de moyenne que pour le couple maths/physique-chimie avec un 10. L’important est de se sentir à l’aise en Terminale.  Choisir les mathématiques parce que « il le faut » pour se retrouver avec un 5 au bac, ce n’est pas un bon choix…L’essentiel n’est pas d’être accepté en PASS mais de le réussir.

Isabelle Demachy

Se projeter dans son futur parcours

Au-delà des choix de spécialités, il s’agit aussi d’anticiper son attitude.

La capacité de travail est un point central en PASS. Au-delà de sa moyenne, il faut faire preuve d’autonomie et force de travail.

Loreynne Pinsard-Gaudart, vice présidente adjointe en charge du collège premier cycle

« Il faut montrer sa capacité à rentrer dans le rythme du PASS, faire preuve d’autodétermination. Car, en PASS, on ne peut compter que sur soi-même.

Isabelle Demachy

Loreynne Pinsard-Gaudart invite également les lycéennes et lycéens à bien réfléchir au choix du PASS :

En s’inscrivant en PASS, on utilise une chance de passer le concours. En cas de non validation de son année (soient 60 ECTS qui doivent être obtenus), on doit retourner sur Parcoursup… 

Au-delà de la stratégie des spécialités, il convient donc d’avoir une réflexion un peu plus large sur la façon dont on s’envisage en PASS. Une autre option peut être envisagée pour accéder aux études de santé, en l’occurrence la LAS, Licence Accès Santé.

Partagez cet article

Répondre