Le blog pour faire des choix éclairés pour ses études supérieures

Métiers

Etudes STAPS : quels métiers en dehors de prof d’EPS?

On peut vouloir suivre des études STAPS sans pour autant devenir professeur d’éducation physique et sportive. Les parcours comportent des voies variées et offrent une multitude de débouchés professionnels.

Le saviez-vous ? Il existe plusieurs licences STAPS…

Les pratiques physiques, la santé, le souci du bien-être, les loisirs, l’événementiel et le marketing du sport -entre autres- ont pris une place importante et les métiers qui les concernent sont nombreux…

D’ailleurs, les étudiants en licence STAPS effectuent, en fin de première année, un premier choix entre des mentions : entraînement sportif, éducation et motricité, Ingénierie et ergonomie de l’activité physique motrice, activité physique adaptée et santé, management du sport.

On a compris : dès la fin de la première année, plusieurs parcours de licence STAPS s’ouvrent aux étudiants conduisant vers différentes orientations ou métiers.

Après, une Licence STAPS : on peut s’insérer directement dans la vie professionnelle ou poursuivre vers un master.

Certaines de ces licences, notamment « Activité Physique Adaptée et Santé », « éducation et motricité » et « entraînement sportif » donnent accès à des cartes professionnelles.

Un pourcentage important des diplômés d’une licence STAPS a un statut de cadre ou de profession intermédiaire.

Des licences professionnelles …

Par exemple, la  licence professionnelle « métiers de la forme » prépare des cadres polyvalents dans le secteur de la remise en forme avec une triple compétence : management d’équipe, développement de structure, polyvalence technique et encadrement de la pratique sportive.

Ou encore la licence double-diplôme STAPS, Sciences pour l’ingénieur

Pour les étudiants qui ont des acquis scientifiques : la licence double-diplôme STAPS, Sciences pour l’ingénieur » de l’Université Paris Saclay, est une voie unique et originale. Cette formation sélective, permet de poursuivre en master (par exemple “Ingénierie et Sciences du Mouvement Humain”, “Robotique, Assistance et Mobilité”, “Ingénierie biomédicale” ou “Systèmes embarqués et transmission de l’information”) ou potentiellement dans des Écoles d’Ingénieur et conduit vers des métiers d’ingénieur spécialiste du mouvement humain. De nombreux secteurs (concepteurs d’appareils et de matériels, analystes des données du mouvement, recherche sur la rééducation…) sont intéressés par ces profils pour la recherche et développement.

Quelles orientations en master ?

Les Masters en lien direct avec le parcours de licence, par exemple : le Master « activité physique adaptée et santé », le Master « entraînement et optimisation de la performance sportive », le Master « management du sport ».

Ces masters dirigent vers des métiers comme enseignant d’activités physiques adaptées, coach sportif, les métiers du management, du marketing et de l’évènementiel sportif dans le secteur marchand ou non marchand (associations).

un étudiant en marketing du sport a été recruté par une grande marque…de bières qui souhaitait commercialiser ses boissons dans les stades et qui était donc intéressée par un profil STAPS 

Thomas Deroche – vice-doyen en charge des formations de la faculté des sciences du sport- université Paris-Saclay

En lien plus indirect avec les licences, mais parfaitement compatibles : les qualifications jeunesse et sports (les diplômes vont jusqu’au niveau 6) préparent à des métiers axés sur la pratique, l’animation et l’encadrement des structures sportives.

Après la licence ou le master, des métiers à ne pas oublier…

Après la licence ou après un master il existe aussi des débouchés indirects intéressants en s’appuyant sur son parcours en licence STAPS : métiers de la sécurité, de la défense, métiers de la santé (ergothérapeute, psychomotricien, passerelles vers les études de kinésithérapeute…)

Tous les ans les pompiers, la gendarmerie présentent chez nous les métiers de la sécurité ou de la défense, ils trouvent en STAPS des candidats qui entrent tout à fait dans leurs critères et qui y font de belles carrières

Thomas Deroche

Après les masters…le doctorat ?

Pour ceux qui poussent encore plus loin leurs études, l’université Paris Saclay dispose (il n’en existe que deux en France dans ce domaine) d’une école doctorale. Cela ne conduit pas seulement à des postes d’enseignants chercheurs : il existe des partenariats public-privé, permettant de faire sa thèse dans un cadre professionnalisant. Dans 90% des cas, le recrutement se fait dans l’année qui suit la fin de la convention. L’école doctorale peut conduire aussi à des parcours plus atypiques… Thomas Deroche se souvient ainsi du cas d’un docteur de l’université Paris Saclay, qui, après sa thèse, s’est tourné vers la médecine, pour devenir médecin spécialiste de la rééducation…

Etudes STAPS et métiers…en bref

les licences STAPS offrent dès la deuxième année l’opportunité de s’orienter, de se former en vue d’un projet professionnel autre que le professorat.

Les masters directement liés ou compatibles avec la sortie de licence STAPS sont nombreux

l’éventail des débouchés professionnels directs est large et couvre différents secteurs : métiers de l’animation, de l’encadrement, de l’entrainement, du commerce, du marketing, du management, de la gestion, de l’économie /administration du sport, de la santé. En ligne moins directe : métiers de la sécurité, du paramédical, du tourisme sportif etc…

– Le site de C3D, la conférence des directeurs et doyens STAPS, affiche 83% d’insertion après une licence et 91% après un master.


En savoir plus

https://injep.fr/publication/profil-et-parcours-dinsertion-professionnelle-des-licencies-bac-3-de-staps/

https://www.sports.gouv.fr/emplois-metiers/diplomes-et-encadrement/

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid157576/www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid157576/www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid157576/la-licence-generale-staps-un-diplome-professionnalisant.html

https://c3d-staps.fr/les-staps/

Partagez cet article

Répondre