Le blog pour faire des choix éclairés pour ses études supérieures

Métiers, Vocation santé

Recherche en pharmacie : quel cursus choisir?

Les évènements récents, entre autres, ont rappelé l’importance de la recherche en matière de santé. Si les acteurs de terrain jouent un rôle fondamental au quotidien, les chercheurs sont aussi des acteurs essentiels du système de santé. Or les études de pharmacie conduisent aussi aux métiers de la recherche.

Il y a donc de la recherche en pharmacie ?

Oui, mais précisons un peu… on peut schématiquement distinguer deux types de recherche :

  • La recherche appliquée, en général, désignée par les termes de « recherche et développement » (R&D) est destinée à déboucher sur des développements rapides. C’est elle, par exemple qui a présidé à la mise au point des vaccins anti-Covid à partir de découvertes datant de plusieurs décennies.
  • la recherche fondamentale, dite souvent « recherche amont », travaille à plus long terme et engage des travaux pour les solutions du futur.

Les métiers de la recherche, pour ceux qui suivent des études de pharmacie, s’exercent ou bien dans le cadre des laboratoires privés, ou bien dans le cadre des institutions ou organismes publics comme les universités, l’INSERM, le CNRS etc…

Études pharma et voies d’excellence vers la recherche

Catherine Dubernet, vice doyenne de la faculté de Pharmacie de l’Université Paris Saclay, chargée de la vie du campus et de l’insertion professionnelle, explique qu’il y a en fait différents parcours possibles. Elle évoque d’abord trois « voies d’excellence ».

  • L’école de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Pour ce cursus difficile et accéléré -on travaille sur son doctorat avant même d’avoir fini ses études pharma- il faut candidater et être présélectionné en début de deuxième année puis confirmé à l’issue de l’année.
  • La voie de l’ENS (École Nationale Supérieure) procède du même principe et conduit également à un cursus accéléré.
  • L’Université Paris Saclay a récemment lancé son propre cursus d’excellence, le parcours « Averroes ». Ceux qui ont candidaté sont sélectionnés par le jury en début de deuxième année puis disposent d’un accompagnement durant l’année, et feront ensuite un double cursus unissant études pharma ET une autre discipline choisie à l’intérieur de l’écosystème Paris Saclay.

Globalement il faut avoir conscience que ces trois cursus d’excellence sont sélectifs et concernent donc un nombre limité d’étudiants qui bénéficieront de financements pour leurs études doctorales.

Les autres parcours pharma vers la recherche

Il existe, toutefois, d’autres voies pour parvenir aux métiers de la recherche. Question fréquente : est-il obligatoire de passer par la voie de l’internat ?

En fait, précise encore Catherine Dubernet, celle-ci n’est obligatoire que dans la mesure où l’on veut mener une carrière dans une discipline hospitalière et aller vers un poste d’enseignant chercheur hospitalo-universitaire et/ou travailler sur des disciplines hospitalières telles que l’hématologie par exemple.

Lorsque l’on veut travailler dans d’autres disciplines de recherche (la microbiologie, les thérapies géniques…), on peut tout à fait passer par la filière « industrie recherche » avant d’aller, comme pour tout chercheur, vers le doctorat (bac plus neuf au minimum).

Différents parcours peuvent donc mener aux métiers de la recherche en pharmacie. Ces métiers passionnants nécessitent un engagement qui conduit les pharmaciens à entrer dans des équipes de recherche pluridisciplinaires et parfois à poursuivre leur spécialisation dans des directions qui peuvent aller au-delà du champ pharmaceutique -innovation thérapeutique, études de population, toxicologie … Esprit d’équipe, rigueur et volonté d’évoluer sont donc requis pour ce type de beau projet professionnel.


En savoir plus

http://www.ordre.pharmacien.fr/Les-pharmaciens/Le-metier-du-pharmacien/Fiches-metiers/Autres/Pharmacien-enseignant-chercheur-discipline-pharmaceutique#

Partagez cet article

Répondre