Le blog pour faire des choix éclairés pour ses études supérieures

Métiers, Vocation santé

Quelles études pharmaceutiques pour devenir pharmacien d’officine ?

Le métier le plus connu du grand public quand on parle pharmacie est celui de l’officine. Le pharmacien d’officine est, à la fois, un acteur important du paysage des métiers de santé mais aussi un chef d’entreprise…

Pharmacien d’officine : un métier riche

Le pharmacien en officine est un professionnel de santé qui doit être pluri-compétent, ce qui est l’un des attraits de son métier.

Il doit, en effet, savoir :
• Aider, conseiller, rassurer les patients, pratiquer des premiers soins et certaines opérations de tests ou de vaccinations…
• Veiller au bon usage du médicament, effectuer des préparations complexes, contribuer à l’éducation thérapeutique et aux missions de santé publique (prévention, dépistage, information…)
• Entretenir des relations professionnelles rigoureuses -directes ou non- avec un ensemble d’autres acteurs de santé (médecins, infirmiers, kinés etc.…)
• Assurer une triple gestion : managériale (adjoints, collaborateurs, stagiaires, collaborateurs administratifs…), commerciale (fournisseurs, produits para médicaux, merchandising…) et financière (CA, compte de résultat…)
• Éventuellement encadrer et former des stagiaires étudiants en pharmacie

Il s’agit donc d’un métier très riche. Parmi les très rares professionnels de santé à être accessibles sans rendez-vous, le pharmacien en officine est en première ligne sur le front de la prévention et des soins. Comme le dit Catherine Dubernet, vice doyenne de l’université Paris Saclay, chargée de la vie du campus et de l’insertion professionnelle « parfois des étudiants attirés par la santé, arrivent en pharmacie à l’Université Paris-Saclay, un peu par défaut, mais très vite ils se rendent compte -et nous les aidons dans leur réflexion lors des entretiens- combien leur contribution à la santé en général est importante, le métier de l’officine joue un rôle clef dans les dispositifs ».

Études pharmaceutiques cycle court « officine » …

Globalement, les études pharmaceutiques s’étalent sur six ans si l’on choisit le cycle officine, à commencer par un premier cycle de 3 ans : après un PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) ou une: LAS (Licence Accès Santé), vous obtiendrez le DFGSP – diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques de niveau licence.

En quatrième année on opère des choix d’orientation (dans notre cas vers l’officine) puis on suit une cinquième année dite « hospitalo-universitaire » durant laquelle on se trouve, la moitié du temps, sur le terrain à l’hôpital, elle conduit à l’acquisition du DFASP diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques de niveau Master.
La sixième année constitue une année de spécialisation avec, pour la voie de l’officine, un stage professionnel de six mois.

Comme on le sait généralement (et un peu à l’instar des études médicales), les études pharma incluent la soutenance d’une thèse d’exercice pour obtenir le diplôme d’État de Docteur en Pharmacie et pour pouvoir exercer.

La thèse d’exercice, qui consiste en un mémoire répondant à des exigences précises, doit être soutenue au cours de la 6e année ou dans les deux années suivants la validation de la 6e année. Il ne faut pas la confondre avec la thèse doctorale qui relève des orientations de recherche.
Il peut exister des formations complémentaires (D.U. -diplôme d’université-) qui permettront ensuite au pharmacien d’apporter une spécificité à son officine (par exemple « nutrition et diététique », « petit appareillage en orthopédie », « phytothérapie » …)

A l’issue de son parcours d’études pharma, l’étudiant ayant choisi la voie « officine » aura, à la fois, une formation théorique de haut niveau, il aura suivi des stages différents en situation (officine, hôpital…), mené un travail de recherche pour sa thèse et, le cas échéant, suivi une formation complémentaire…Il peut se lancer dans une carrière aux multiples aspects…


En savoir plus :

Etudes de santé : êtes-vous plutôt PASS ou LAS ?

Partagez cet article

Répondre